Searchlove 2017 : toutes les Présentations des Conférences

Searchlove, conférence SEO à Londres

Searchlove 2017, conférences SEO à Londres

Searchlove est un bel event SEO organisé en Angleterre par l’équipe de Distilled.
Je ne sais pas depuis combien de temps existe cet événement dédié au search marketing. Mais après avoir pris connaissance du programme proposé pour cette édition 2017 je me suis dis que j’allais suivre ce qui se raconte sur la scène, grâce à ce hashtag bien pratique : #searchlove.

Suivre Searchlove 2017, de loin (de Lyon)

Pour veiller Twitter est un outil Top.
Après avoir regardé le programme des deux jours. Je crée une liste toute simple des différents intervenants et orateurs avec 3 objectifs:

  • faciliter le suivi en live de l’event
  • repérer rapidement qui seront les personnes qui assistent aux conférences; relaient ce qu’elles entendent sur twitter, et enfin partagent des notes ou autres;
  • enfin identifier de nouvelles personnes à suivre autour de la thématique du Search marketing, c’est à dire SEO et plus si affinités.

Je suis franc et sincère avec vous.
Les conférences SEO tournent toujours souvent autour des mêmes thématiques et les nouvelles approches ne sont pas légion. Et ne doutez pas non plus qu’en France les SEO sont plutôt de très haut vol et nous n’avons rien à envier aux autres nations ; j’ai même plutôt envie de dire le contraire quand je vois le nombre d’outils sortis ces dernières années.

Je veux dire par là que ce qui m’intéresse (puisque je ne peux pas profiter de l’ambiance sur place) c’est de voir si :

  • parmi les speakers y’a un truc qui sort du lot ;
  • parmi les participants/spectateurs certains posent des questions qui sortent de l’ordinaire etc. Ce genre de conversation est souvent source de bonnes surprises (« sharing is caring » ou vice versa toussa toussa)

Searchlove 2017 : les conférences

En passant j’aime beaucoup le nom de Searchlove. C’est vrai qu’il faut les aimer les SERPs, les atermoiements googlesques et autres surprises pas toujours attendues/anticipées (choisis ton camp ^^).
Le domaine du search marketing et du SEO en particulier demandent Patience ET Amour.
Désolé je m’éloigne.

Donc 2 jours de conférences autour du SEO à Londres, certes, mais ce qui est important c’est d’identifier celles (ladies first) ou celui, voire les 2 qui twittent des trucs qui valent le coup : images / notes / liens etc.
Et rapidement je tombe sur Michael Aglony et Laura Hampton : MERCI à eux !
Ils sont dans la salle, à l’heure, suivent l’intégralité des interventions et surtout proposent une synthèse de chaque conférence.
Cerise sur le gâteau leurs comptes rendu ne sont pas les mêmes, ni dans la forme ni dans le contenu. Vous aurez donc une double lecture de la présentation de chaque intervenant ; c’est assez utile pour comprendre les slides d’une conférence.

Présentations des conférences

Dorénavant je peux me remettre au travail. Et oui avec Michael et Laura et le hashtag je n’ai plus grand chose à faire pour suivre Searchlove 2017.
Un onglet ouvert sur la timeline dédiée au #searchlove, un coup d’œil parfois sur l’onglet des diffusions pour voir et je peux en parallèle écrire cet article au sujet de l’édition Searchlove 2017.

Pour trouver ce que je vous ai promis en introduction, rien de plus simple : des liens. Tout est rédigé en anglais.

Searchlove 2017 : articles de Laura Hampton :

Notes prises par Michael Aglony (photos de son écran)

Michael a publié directement des photos de son écran avec les notes qu’il a prises au cours des conférences. Voilà une bonne idée : c’est simple et efficace pour documenter un event.

Ma Sélection Searchlove 2017 : conférences remarquables

Attention ce n’est que mon avis et comme je vous l’ai dit je n’ai pas encore eu le temps de regarder / étudier tout ce qui s’est dit pendant ces deux journées dédiées au référencement naturel et au Webmarketing.
Vous trouverez ici une sélection de présentations SEO sur Slideshare.

Le SEA au service de la fidélisation

DREAM ! Distribuez vos contenus

(Beaucoup) de données au service d’objectifs Emarketing opérationnels

Impact d’Adblock sur les outils d’analyse statistique

Et bien voilà Searchlove 2017 est fini.
J’espère que vous trouverez parmi ces présentations de la matière pour vous inspirer et améliorer vos rankings ET vos taux de conversion.

Et qui viendrait assister au Searchlove l’année prochaine ? C’est toujours une occasion de voir Londres !!

Que du Web, édition 2017 à Deauville

Conférences Que du Web, édition 2017

Que Du Web, 2 jours de conférences à Deauville

D’abord Deauville et moi quand j’entends Deauville mon cerveau fait immédiatement un lien vers cette séquence magnifique de « Comme la Lune« . D’ailleurs la ville ne semble pas avoir beaucoup évolué depuis, aussi bien le centre autour du port que le front de mer avec sa plage.

C’est dont ma 1° apparition au CID de Deauville pour assister à Que du Web. Après un bon before entamé de mon côté dès la dernière partie en train entre Paris et la Normandie en compagnie de J.Ringard et Razbithume.
Dépot rapide des sacs dans la chambre d’hôtel, avec vue sur le port, et direction le restaurant pour retrouver les copains et manger un bout avec une bière.

Comme pour le B&W SEO je vais dérouler en fonction des conférences auxquelles j’assiste. Ne vous attendes pas ici à des reports académiques power point toussa toussa. Non c’est du texte façon mindmap qui sort de mon cerveau.

Pour du live suivez le live tweet : #QueduWeb
Voilà pour les curieux l’intégralité du programme des conférences.

Que du Web – Jour 1

Réussir sa stratégie de contenu SEO grâce à l’analyse sémantique

Sylvain Peyronnet
Sylvain revient sur le fonctionnement d’un moteur de recherche.
Je veux dire la VRAIE manière pour un moteur de recherche de « comprendre » les contenus que vous produisez avec amour pour vos internautes. Sylvain est un gars qui aime bien les mathématiques, les statistiques etc. ce qui est normal puisqu’il est aussi membre du Greyc et chef scientist de Qwant, moteur de recherche français.
Voilà une rapide intro à la première conférence de cette 3° édition de Que du Web.
Ce report est à compléter par la lecture de cet article d’Eve Demange sur la stratégie de contenus.
Un moteur de recherche ne comprend rien. Un moteur est une suite de calculs, cela n’a rien d’humain.
Un moteur de recherche a besoin de coder les mots en les filtrant : suppression des mots qui n’ont pas de sens (stop words, articles comme le, la etc.) pour lemmatisation : tout au masculin / singulier.
Le moteur ne comprend pas les mots : le moteur « transforme » le texte de manière à l’utiliser comme un vecteur. c’est ainsi que moteur peut organiser les contenus éditoriaux de manière à donner du sens à cette suite de signes.
Notion importante
Tf/Idf : poids d’un terme c’est une valeur pondérée si vous souhaitez en savoir plus voilà LA formation à suivre.
Comme on en discutait hier soir, nous sommes tous assez d’accord pour dire que ces 2 jours sont une excellente base de travail pour comprendre comment fonctionnent les moteurs de recherche.

 

Les graphes du SEO : des liens, jusqu’aux mots

Sylvain Deauré
Sylvain est développeur, travaille sur le web depuis la fin du siècle dernier et l’un des fondateurs du service Cocon.se.
Cette conférence commence par un rappel de Sylvain sur la veille nécessaire et quotidienne autour de ses centres d’intérêts. Aujourd’hui il nous parle des graphes et de leur utilisation de plus en plus répandue. Sylvain voit des graphes (et des girafes) partout et montre une série d’exemples : structure de BDD, plan de métro, mind maps etc.
Les graphes ne sont pas nouveaux et sont utilisés depuis très longtemps par les hommes pour organiser leur pensée, être capable de la présenter et transmettre une information :
• arbre de Porphyre
• arbre de la connaissance (Raymond Lulle)
• table des matière de l’encyclopédie de Diderot
•  représentation des pages de Wikipedia
Aujourd’hui on parle de Knowledge Graph
Est-ce nouveau ? non pas vraiment, et du point de vue SEO, les graphes sont au cœur de cette manière de représenter des idées. Depuis 1735, le graph est un outil mathématique grâce à Euler.
Comme le rappelle Sylvain Deauré, le cerveau est aussi organisé autour de neurones reliés par des synapses. On peut le « montrer ». Petite note personnelle au passage.
Aujourd’hui on peut représenter un site avec un graph. Pour cela je vous invite à aller tester l’outil Cocon.se. Vous pourrez générer un graph de votre site pour en avoir une représentation visuelle.
PAUSE : comme vous l’avez noté ce sont pour le moment 2 Sylvain qui ont parlé ; et un troisième qui en parle…
Comme vous pouvez peut-être vous en douter je n’ai pas couvert toutes les conférences.
J’ai écouté sans ordi, rencontré et discuté beaucoup, c’est bien l’intérêt de se rendre sur un event.
J’en ai aussi profité pour faire quelques interviews en vidéo. Cette vieille passion de la conversation documentaire.

Que du Web – Jour 2

Je n’ai guère été courageux sur le sujet et j’ai privilégié les rencontres IRL (dans la vraie vie – ndlr).
Mais vous trouverez plein d’informations sur cette seconde journée de conférences dédiées au référencement naturel et plus largement au markering internet.

Black and White SEO, édition 2016

Conférence SEO : Black and White SEO 2016

Pour la seconde édition du Black and White Seo organisé par le crew Korleon Biz’, je me suis dit qu’un peu de live blogging serait une manière de relayer ces conférences SEO. Bref un truc un peu à l’ancienne, normal.
Si vous êtes en direct ou souhaitez revenir sur les différentes conférences, le hashtag à suivre : #BWSEO.
Il y aussi le livetweet à suivre en direct : BWSEO 7 Oct. 2016

Le programme de cette journée SEO

Je vais le dérouler au fil de l’eau. Conférence après conférence.

1. Tirer profit du Knowledge Graph, Aymen Loukil

Pourquoi le Knowledge Graph est important, comment en profiter avec des techniques actionnables ? le sous-titre de la conférence d’Aymen Loukil.
3 parties : parler le langage de Google, devenir une entité, devenir la réponse.

Google propose de plus en plus de réponses aux questions posées à travers son champ de recherche, GG se mue lentement en moteur de réponses plutôt qu’en moteur de recherche.
La typologie de ses propositions recouvrent plein de domaines, par ex. :

• informations sur les symptômes d’une maladie,
• dates et lieux d’événements autour d’une ville ;
• réservations de places, chambres.. ;
• etc.

Si la définition officielle du Knowledge Graph est celle d’une base de connaissance, pour A.Loukil c’est surtout une réserve d’opportunités pour occuper les SERPs. La promesse du Web sémantique est d’abord un vocabulaire : schema.org.
Chaque entité est définie par un ensemble de paramètres ; jetez un oeil à « same as ».
Une extension pour observer si un site est correctement balisé : OpenLink structured data.Les données structurées aident GG à « comprendre » ce dont vous parlez. J’ajoute (avis perso) que le moteur de recherche a tellement de volumes à traiter qu’il est plutôt content quand on l’aide…

Le KG permet de maitriser ce que l’on « donne » de soi en ligne. Regardez les exemples de Andrew Isidoro ou de Patrick Coombe.

L’utilisation du KG est une manière d’essayer de se positionner sur d’autres espaces des pages de résultats.
Attention, ce n’est pas parce que vous avez acquis un featured snippet dans une SERP que vous ne pouvez pas le perdre rapidement.
Autre chose ne perdez jamais vos objectifs de conversion.

Comme d’habitude au Black and White SEO, les slides ne sont pas disponibles à tous, fallait venir !!
Et si vous avez des questions sur le sujet : Aymen Loukil

2. Comment accélérer vos pages mobile avec Google AMP, Virginie Clève

Personnellement je suis ravi d’enfin écouter une conférence de Viginie, aka Largow. Cela fait longtemps que je suis cette « ancienne du SEO » ; en vieux lurker je lis son café-référencement depuis longtemps.

AMP ou Accelerated Mobile Pages, ou en d’autres termes des pages mobiles plus rapides. Cette technologie fête sa 1° année aujourd’hui.
L’idée derrière AMP est de raccourcir le temps d’affichage, le taux de rebond etc. Nous sommes tous frustrés pas une page qui ne s’affiche pas.
Aujourd’hui AMP impacte surtout  les sites média.

Quelle différence entre le discours GG et AMP dans la réalité ?
AMP = HTML superligght + Système de Cache + Pre rendering depuis la SERP
Donc quand on regarde la SERP, GG pré-charge les pages disponible en AMP.

Impacts observés : plus de clics, fidélisation ; selon V.Clève c’est aussi dû à la présence du caroussel en haut de SERP qui présente les pages AMP. Pour y être présent : page AMP valide + metadata valides.

AMP est un projet open source qui évolue très vite : de plus en plus de développeurs, de plus en plus de pages et donc de plus en plus de monde..
C’est l’heure de tester, d’apprendre pour se positionner.

Quelques limites d’AMP :
• possibilités publicitaires
• CSS commun à toutes les pages
• https obligatoire
• Frame, iframes, embed interdits
• Code strict et encadré

Gros tracas, questionnement : comme les pages sont en cache chez Google quid du Domain Autority puisque c’est GG qui distribue les pages..
Pas de réponse claire aujourd’hui.

AMP aujourd’hui étendu aux secteurs suivants :
• Ecommerce
• annonces immobilières
• recettes de cuisine
• chanson

Tous les composants AMP : ampproject.org
Extension : Chrome AMP validator
Les slides de la conférence

3. Netlinking Grey Hat pour booster sa PME, Romain Mikula

Parlons maintenant de SEO offsite avec le Netlinking, présenté par Romain.
Parce que le lien ça marche TOUJOURS !! Alors comment aller à l’essentiel quand on a un petit site, pas forcément de gros budget.

Les fondamentaux sont toujours à l’œuvre.
D’abord avoir des sites, un réseau n’a pas forcément besoin d’être énorme ; là l’étude des SERPs est (très) importante !!
Aller chercher des NDD expirés peut-être une solution. Analyser les TF et jetez un oeil à la Wayback machine.

Jetez  un oeil sur les photos de slides accessibles via #BWSEO sur twitter : la littérature sur les réseaux de sites est abondante je vous laisse chercher.
LA recommandation principale : ne pas se faire repérer par GG (dates de dépot, footprints, Ip…)

Romain insiste sur l’aspect itératif de la recherche de liens, spots à commenter. Petit à petit cela permet d’explorer une thématique dans ses parties les plus visibles et les parties plus nichées.

Le Spam co n’est pas mort !!
Extension nav Dofollow pour voir comment est fait un lien.

Je vous livre quelques images et captures d’écrans de la conférence :
• https://pbs.twimg.com/media/CuJ4GujUIAQDEi0.jpg
• https://pbs.twimg.com/media/CuJ4qYcVUAE3ITt.jpg
• https://pbs.twimg.com/media/CuJ5VvtUkAENV61.jpg
• https://pbs.twimg.com/media/CuJ7w4jVIAAgr_1.jpg
• https://pbs.twimg.com/media/CuJ8i5BVMAARGmO.jpg

C’est l’heure de la pause déjeuner au Black and White SEO.

4. SEO fails : comment les éviter et ranker ? Mathieu Gheerbrant

J’avais écouté M.Gheerbrant au Teknseo 2015 et avais vraiment apprécié son approche et ses bonnes pratiques pour les sites Ecommerce.

D’abord la mise en prod. : JAMAIS le VENDREDI !!
Check du Robots.txt
La redirection 302 (redirection temporaire) a plus d’effets néfastes que positifs.
Suite de redirections

Checkez les Images des conférences du #BWSEO

• Gestion des sous-domaines
• Gestion du HTTPS
• Gestions des Canonical
• Ne pas oublier de vérifier le linking entre sous-domaines et le domaine principal.
• Ecommerce et moteur à facettes
• Articles / fiches sans lien connexe
• Mega-menu pléthorique
• Filtres Ajax
• Pages hors arborescence ≠ orpheline
• Le mobile délaissé : site pas responsive
• Site mobile sans alternate / sans canonique
• Actualités / Articles sans AMP

La notion d’ambiguité : comment lever le doute entre 2 mots similaires. LA Solution ce sont les micro-données => cf. la conf. d’Aymen Loukil en haut de page.
Traiter les coocurrences : Grand Druide des Coocurrences
Propriétés et relations cf. Knowledge : ex. Blockchain
Comment s’imposer comme référence  : exhaustivité sur un sujet donné

Cocon sémantique mal tissé : isolé / mal structuré / sans liens

Toutes ces corrections on-page / on-site FONCTIONNENT !! Cela participe à la notion dynamique du site (fréquence de crawl) ; pensez écosystème (info entrante / info sortante).

5. Questions / Réponses avec Julien et David

Julien, organisateur de ce Black and White SEO, et David ont proposé de poser des questions.
Vous trouverez ces questions SEO ici ou . Ce n’est pas certain que les 2 consultants SEO répondent à toutes les questions : elles sont tirées au sort.

En fait là il est mieux d’être ici. . . Ou suivre le live tweet du #BWSEO

6. 20 questions autour du TrustFlow, Kevin Richard

Kevin est le créateur de l’outil SEObserver que je vous recommande fortement. Je l’utilise quotidiennement depuis environ 2 ans.
Cette conférence est issue de ses échanges avec les fondateurs de Majestic SEO.

Le Topical TrustFlow est une métrique à l’origine créée par Majestic SEO. Aujourd’hui comme le PageRank historique de Google n’est plus mis à jour, le TF est un indicateur fort de la qualité d’un site Web.
Le TrustFlow mesure le degré d’éloignement (nombre de clics) d’un ensemble de sites d’autorité. Ces sites ont été sélectionnés à la main par l’équipe Majestic.

2 aspects pour évaluer la qualité d’un site : les ranking (leur historique) et son TrustFlow.
Le Topical Trust flow pourrait être influencé par la balise <Title> d’une page. Intéressant si l’on veut « re-thématisé » un site (domaines expirés….).

Le TF d’un site : Root domain, Subdomaine ou URL ?
On ne compare pas des torchons et des serviettes : ce sont 3 indicateurs différents.
En cas de rachat de NDD expiré, observez la structure de linking : quel est le subdomain qui a eu le plus de liens ? quel est le subdomain qui a le meilleur TF ? Est-ce que le Root domain en a bénéficié ?
Le conseil de Majestic : contrôler les métriques du Rootdomain + les métriques de chaque URL ; l’analyse du site est plus précise.
Ne pas oublier d’analyser les ancres et le TrustFlow associé.

Le maillage interne a un impact sur le TF.

7. SEO et Content Marketing, Lydia Arzour

Lydia Arzour est aussi une ancienne du Web et est devenue une autorité dès lors que l’on aborde les thématiques de Content Marketing.

Le content marketing ou comment attirer des visiteurs qualifiés : orchestrer une stratégie et déployer une méthodologie. Le marketing de contenu se situe à l’intersection entre les désirs de la Marque et les attentes des utilisateurs finaux.

Bien différencier Brand Content VS Content Marketing.
Le Content marketing & SEO : répondre à la demande et développer le CA de l’entreprise. Bref être Customer Centric !!

Brand Centric ≠ Audience Centric

Note perso. Le contenu est un ensemble de contenus : au siècle dernier on faisait du multimédia ; cela n’a pas changé. Et la base du MARKETING : c’est la rencontre entre l’Offre et la Demande.
Pensez texte évidemment, mais n’oubliez pas les images, vidéos, .pdf , le UGC etc.
Lydia Arzour résume ainsi : « le contenu est pluriel ».

Aujourd’hui certains acteurs (marques) n’ont plus de site : ex. Minutebuzz qui passe en full vidéo.

Le(s) contenu(s) sont le fruit d’une ligne éditoriale ou concept éditorial.
Pour savoir ce que les gens cherchent, leurs intentions :
• Buzzsumo : thématiques cherchées
• Answer the Public : typologie des recherches (5 W)
• Utilisation des Personas : ce ne sont pas des caricatures (j’utilise Xtensio)

La défintion des personas permet de mieux comprendre les intentions des utilisateurs pour organiser la production des contenus. Voilà une matrice (photo) de travail :
• Maturité
• Angle
• Formats
• Supports

Lydia Arzour utilise aussi la notion d’écosystème : woot! woot! woot!
Elle différencie bien contenus froids, contenus chauds et contenus profonds (maillage interne organisé ; pensez ancres de liens).

Trois jolis schémas content marketing :
écosystèmecontenus profondscontenus chauds

L’écosystème est là pour donner plus de surface à vos contenus en allant à la rencontre des utilisateurs en fonction de ses objectifs d’affaire.

Principaux KPIs du Content Marketing :
• Visites, trafic SEO  & ranking
• Portée de mes contenus : nombre de pages vues
• Engagement : temps passé, taux de rebond• Leads et conversions
• Social Proof : likes, shares, vues, re-tweet.

8. SEO Tips & Tricks, Paul Sanchez

Aujourd’hui une présentation originale de Seoblackout !! Sale private joke SEO

• Google Images : obtenir le nombre de résultats => désactiver Javascript et/ou modifier le user-agent googlebot.

• Savoir comment Google catégorise une requête ?
Observer les SERPs ; qu’est-ce qui s’affiche ?

• Trouver la 1° date d’indexation d’une page ?
site:NDD – détail de la requête en photo

• Réseaux de Sites : comment les identifier ?
Whois / Hébergement / Templates sites / Contenus / Linking / Audience / Réseaux Sociaux
LA recommandation : se noyer dans la masse… Checkez le livetweet et les photos de la conférence.

9. Table ronde SEO avec Fred Bobet, Mickael Challet et Mikael Barbosa

Les intervenants autour de la table sont :
Frédéric Bobet, SEO et aussi développeur associé au projet TextGuru ;
Mickael Challet, fondateur de Top10 stratégie
Mickael Barbosa, fondateur de Simplauto

Penguin 4 : retour d’expériences.
Trop de variations différentes de mouvements ; l’annonce du temps réél : personne n’y croit
impacte de la géolocalisation de la SERP en fonction du lieu de recherche
modification sur les expressions corrélées : il semble que GG rapproche des expressions clés qui n’étaient pas forcément proches auparavant.

Les méthodes SEO historiques fonctionnent toujours :
• architecture du site
• contenus
• linking
• chemin d’arrivée des internautes sur le site et CTR

Conclusion de ce Black and White SEO 2016

Si vous devez retenir UNE chose, il n’y a pas de vérité absolue en SEO. Positionner un site est le résultat de beaucoup de travail.
Enfin un acronyme qui tient à coeur et qui tient en trois lettre comme SEO : TTR.

Test, Test et Retest

Merci à l’équipe Korleon pour l’organisation au top, aux conférenciers pour leurs partages de trucs. Moi j’attends l’année prochaine avec impatience.

[MàJ] – Articles et retours sur le #BWSEO 2016 :

[MàJ] – Photos et Vidéos du Black and White SEO 2016

Si vous voulez vous imprégnez plus avant de l’état d’esprit et de l’ambiance qui régnait à Lyon pendant cette journée de conférences, voilà une paire de liens qui devrait vous aider :
• Ambiance de l’événement en photos
Vidéos : interviews des différents conférenciers et participants

Être Ange Gardien du Web à Lyon ?

De la Bienveillance avant d’être « Web Ange »

Ange gardien web : Consultant web-marketing

Lorsque l’on parle de toi comme d’un « Ange Gardien » du web et bien cela donne le sourire, presque des ailes.
La journée commence bien 🙂

C’était hier sur RCF, Romain Blachier dans sa chronique hebdomadaire présente de nouveaux médias web créés à Lyon. Parmi les projets dont il parle (jetez une oreille plus bas), il a présenté Monsieur Simon.

Voici la présentation donnée dans le podcast d’hier :

Troisième pure player, plus thématique, c’est Monsieur Simon, monté par une autre célébrité du monde des médias lyonnais, Antoine Allègre.
Ce nouveau site d’informations en ligne aux envies nationales dévoilera ses premiers sujets dans une semaine, le 16 février. Il a l’ambition d’être une boîte à outils pour parents connectés et concernés. Et répondra à cette question : que peut-on faire avec ses enfants sans négliger le fun parental ? Elle est animée donc par l’homme-orchestre Antoine Allègre. Un homme-orchestre aidé dans sa démarche par les anges gardiens d’autres stars du web lyonnaise Coline jouan, Manoz, Sylvain de Campou. Monsieur Simon envisage la parentalité sous un aspect plus sympathique que ce que l’on peut trouver d’habitude, avec la possibilité pour le parent de vivre des loisirs avec son enfant et non guidé par son enfant.


Pour moi Monsieur Simon pourrait devenir :
« le site que les mamans vont lire pour savoir ce que papa a derrière la tête pour faire un truc avec les enfants. »

Ange gardien ? Oui !

Star du Web ? certainement pas.
En revanche pour accompagner le porteur d’un projet web oui. Cela dure depuis un moment.
Effectivement cela fait un bon moment que je « fais du web »… Alors oui lorsque parfois je me retourne je m’aperçois qu’effectivement j’ai eu la chance de voir apparaitre de nombreux projets, d’en discuter, de prendre un peu de temps pour répondre aux questions inévitables, de filer un coup de main (prêter ma caméra à Romain pour qu’il fasse ses 1° podcasts, alors qu’on ne se connait que depuis 3 heures) ou de donner quelques clés pour gagner en efficacité, voire même de former certains (on refait un peu d’écriture web Antoine ?) et bien.. et bien je suis toujours aussi excité de pouvoir partager un peu, beaucoup, passionnément toujours : j’adore mon métier, je continue à apprendre chaque jour et ma curiosité est sans cesse renouvelée.
Alors merci pour ce gentil qualificatif d’Ange Gardien, je l’accepte et espère l’endosser encore longtemps.

Pour finir longue vie à ces 4 projets de presse lyonnaise web que je vous laisse découvrir :

10 services Google (presque) oubliés

google alerte
Connaissez-vous Google alerte ?

En 10 exemples Lifehacker nous rappelle que Google n’est pas qu’une régie publicitaire.
Google cherche, expérimente et nous propose de nouveaux services (pas que des succès). Ce que je retiens de cela c’est que Google a une philosophie de travail et de développement et se donne le moyens de tester.
On peut observer au moins deux résultats tangibles : 1) On parle de Google 2) Certains services émergent du lot parce qu’ils sont adoptés par les utilisateurs : nous nous en emparons.

Je ne peux m’empêcher de me demander lesquels de ces 10 services Top de Google qu’on a tous oubliés nous utiliserons encore dans quelques années.

Pour ma part je suis largement adepte de Google Trends et Google Alerte. Ces deux services gratuits sont vraiment très utiles pour mettre en place un petit système de veille et pour pouvoir aussi observer la saisonnalité d’un marché par exemple. Il suffit d’observer ce que les internautes (en fait nous) font.
Merci Google.

Une entreprise a besoin d’être sur Facebook

Quelques arguments simples de Charlene Li qui explique l’intérêt qu’a une entreprise à entrer sur les réseaux sociaux.
Elle répond notamment à la question maintes fois posée (pas plus tard qu’hier soir) et simplifiée par mes soins :

que veux-tu que je fasse sur FB ou autre, cela n’a pas d’intérêt professionnel ?

A cette réticence elle développe deux axes de réponse :

  • vos collègues et collaborateurs n’utilisent pas Facebook
  • les applications disponibles ne sont pas orientées business

Quel intérêt à une entreprise à être présente sur Facebook ?

Ceci étant lu, je me permettrai simplement de rappeler qu’une entreprise est avant tout composée de femmes et d’hommes. Sans eux l’entreprise n’existe pas. C’est la même chose en ligne.
Ce sont eux (vous et nous) qui incarneront l’entreprise sur les plateformes sociales…

Peut-être êtes-vous comme moi ? j’aime bien savoir à qui je parle dans une entreprise. En fait je préfère discuter, échanger et enfin faire une affaire avec un être humain plutôt qu’avec une raison sociale.
Alors il me semble que ces plateformes peuvent être un vrai moyen d’humaniser l’entreprise, l’organisation.

Qu’en pensez-vous ?

Liens : vendre en ligne sans site, web2.0 illusion ?

Vendre en ligne sans site internet, via awt.be.
Une revue des possibles pour proposer ses produits à la vente en ligne. Intéressant en France, marché de PME (ne l’oublions pas ;)). Le web coute beaucoup moins cher à mettre en œuvre et sa puissance est largement supérieure à un prospectus. Faudrait un jour que je me décide à mettre en ligne mes superbes Powerpoint sur le sujet..
Un conseil : avant de faire votre plaquette papier, montez votre site web. Vous ferez votre plaquette une fois le discours rôdé et les fautes d’orthographe corrigées…

Le web 2.0 : illusion libertaire ? Via L’atelier.
Une bonne vulgarisation des enjeux liés à ce que l’on nomme aujourd’hui le web2.0.
Néanmoins un avis personnel sur le sujet. Oui l’illusion existe, il n’en demeure pas moins que et qu’une réflexion de fond sur le sujet s’impose pour toute entreprise.

Compréhension et utilisation des reseaux sociaux

Qu’est-ce que le social graph ?
C’est une représentation graphique des relations que vous pouvez développer online. C’est une forme de cartographie de votre périmètre d’influence ou pas, mais certainement des interactions que vous tissez (ou pas) avec les gens qui partagent les mêmes centres d’intérêts que vous.
Comprendre comment se crée votre social graph, quels sont les différents niveaux qui s’imbriquent etc.
Explaining The Social Graph via Future Lab

Bien bien bien disent certains, mais ces réseaux comment savoir si : 1) un réseau social est pérenne 2) les relations nouées sur ce réseau le seront 3) l’investissement effectué vaut-il le coup ?
Il devient donc impératif d’être capable de sentir tourner le vent . Comment essayer d’anticiper la transition de l’un vers l’autre ?
Bonne question. On annonce déjà la fin de Facebook…
Pour apporter un début de réponse, Fred Stutzman propose deux classifications d’une plateforme sociale : ego-centric ou object-centric. Il montre que les plateformes ne proposent pas la même chose aux utilisateurs et que leur valeur (d’usage comme financière) ne peut être similaire.
Social Network Transitions

Liens : Facebook, Twine et dictionnaire business

Twine, vers le web sémantique

On parle de plus en plus de Facebook, on commence à parler de web sémantique et enfin un dictionnaire pour comprendre le langage vernaculaire du marketing internet.

Facebook : espace d’expérimentation marketing : partie 1, partie 2 via bloguemarketinginteractif.com

Twine : une nouvelle manière d’organiser son information en ligne. Via Internet actu

Businessdictionnary.com : comprendre la signification des « termes d’affaires ». Via e-criture